Mon photomaton

Mariage, Baptême , fête….Il vous faut un photomaton….voici comment en réaliser un rapidement et à faible coût. :

Matériel (presque tout vient du site Aliexpress):

  • Un Raspberry Pi (b+, 2 ou 3) (35€)
  • Une carte micro-sd avec Raspbian
  • une raspicam (environ 10€)
  • un écran (récup)
  • un adaptateur HDMI / VGA si votre écran n’a pas d’entrée HDMI (environ 3€)
  • un boîtier pour protéger le raspberry (optionnel) avec des ouvertures pour la camera et les câbles.
  • un bouton d’arcade (difficile à acheter à l’unité…)
  • deux câbles femelle-femelle pour relier le bouton au GPIO (difficile à acheter à l’unité…)
  • Du fil électrique fin (câble téléphonique de récupération)
  • Un clavier et une souris usb (temporaire)

brancher la camera sur le Raspberry

Repérer le port CSI (à coté du port HDMI)

Soulever délicatement les languettes du port CSI

Attention au sens : Le côté bleu de la nappe de la raspicam ne doit pas «regarder» le port HDMI

repousser les languettes du port CSI afin de bloquer la nappe de la caméra.

Activer la caméra

Brancher votre écran et une souris à votre Raspberry ; puis le démarrer et ouvrir l’utilitaire de configuration : Menu → préférences

Dans l’onglet Interfaces, cocher la case « activé » en face de « Caméra ». La caméra sera active lors du prochain démarrage.

Brancher le bouton

Maintenant que la camera est en place nous allons brancher le bouton qui déclenchera la photo. Je vous conseille d’utiliser des câbles femelle-femelle. Les deux câbles doivent être branchés sur les bornes 12 (gpio 18) et 14 (gnd) du gpio du raspberry

Branchement bouton sur la carte

 

Brancher les deux câbles sur le gpio du Raspberry (GPIO 18 et GND)

Branchement schématique du bouton

Vous pouvez rallonger les câbles avec des fils téléphoniques.

Enfin relier les rallonges au bouton

Installer le programme

En fait c’est pas vraiment une installation, il faut juste récupérer le fichier pibooth.py et le copier sur votre Raspberry

Le fichier est disponible ICI (lien alternatif ICI au cas où)

Téléchargez-le, copiez-le sur une clef USB et branchez cette dernière sur votre Raspberry. Placez le fichier où vous voulez (le bureau, dans un dossier créer pour l’occasion…)

 Testez votre photomaton

Pour se faire, il faudra exécuter le fichier pibooth.py

Vous avez plusieurs solutions pour faire cela.

nous supposerons que votre fichier est placé directement sur le bureau.

Solution 1, La ligne de commande :

Dans un terminal taper : sudo python /home/pi/Desktop/pibooth.py puis appuyer sur la touche « entrée » de votre clavier

Solution 2, « avec la souris » :

1) A l’aide de la souris , double-cliquer sur le fichier pibooth.py

2) une fenêtre apparaît vous demandant ce que vous voulez faire, cliquez sur le bouton « executer »

Solution 3, lancer automatiquement le programme au démarrage du Raspberry :

c’est la solution la plus compliquée mais aussi la plus logique…

brancher votre clavier au Raspberry, lancer un terminal et suivre les indications suivantes :

1) rendre le script exécutable : sudo chmod +x /home/pi/Desktop/pibooth.py

2) éditer le fichier /etc/rc.local : sudo nano /etc/rc.local

3) se déplacer à l’aide des flèches du clavier et ajouter avant « exit 0 » :

python /home/pi/Desktop/pibooth.py

4) quitter et sauvegarder : pour quitter : Ctrl + X ; nano vous demandera si vous voulez sauvegarder les changements, il faudra alors taper sur la touche O du clavier, puis la touche « entrée »

5) pour tester il suffit de redémarrer votre raspberry

Pour sortir du programme il suffit de rester appuyé sur le bouton, après avoir pris une photo, le programme s’arrêtera.

6) récupérer les photos…

Les photos seront dans un dossier « photo » directement sur le bureau. Il vous suffira de brancher une clef usb et de copier le dossier

et voilà votre photomaton est opérationnel…il faudra bricoler une structure pour fixer tout ça…